• Le collagène marin & l’acide hyaluronique végétal

    Catégorie : Articles

     

    La peau est constituée de trois couches dont l’épaisseur totale est d’environ 2 mm

    La peau

    L’épiderme :
    il se renouvelle en permanence sur un cycle de 28 jours ; la partie supérieure de cette couche est constituée de kératine (protéine fibreuse riche en soufre), de cellules mortes dont le rôle est d’assurer la protection externe de notre corps : c’est un rempart immunitaire où vivent des micro-organismes chargés de produire des substances acides (acide lactique) afin de lutter contre les bactéries pathogènes externes qui tentent de fracturer ce tissu et agresser la surface de la peau.

    Le derme :
    il est représenté principalement par le tissu conjonctif riche en protéines,  collagène et acide hyaluronique afin de maintenir la souplesse et l’élasticité de  la peau.

    L’hypoderme :
    cette couche du tissu conjonctif est riche en acide gras, c’est le siège de la vascularisation cutanée réalisée par les micro-capillaires ; c’est dans cette couche de la  peau, sous l’influence des œstrogènes, que se produit cette fameuse cellulite à partir des acides gras saturés et oxydés riches en radicaux libres. 

    La peau est un organe imperméable et résistant, elle se renouvelle constamment, se répare elle-même en cas de blessure, fait obstacle aux invasions microbiennes, produit les ongles, les poils et les cheveux. C’est en outre, l’organe du toucher.     

    Acide hyaluronique végétal
    Cet actif majeur a été découvert dans les années 1930, c’est sous le nom de GLYCOSAMINOGLYCANE (GAG) que celui-ci fut référencé avant d’être dénommé Acide Hyaluronique.

    L’acide hyaluronique est un composant du milieu extra-cellulaire présent en grande quantité au niveau des cartilages, ligaments, tendons mais aussi dans le liquide synovial afin de lubrifier toutes les articulations. Plus en profondeur l’acide hyaluronique joue un rôle très important au niveau des valves cardiaques et réduit le processus inflammatoire tissulaire. Les troubles de la cataractes sont souvent associés à une perte de l’acide hyaluronique dans le corps vitreux des yeux. La perte de l’acide hyaluronique induit l’apparition des rides fines ou profondes du tissu et une perte de l’élasticité du tissu conjonctif.

    Collagène marin
    L’apport de collagène marin permet de combler les carences et corriger les troubles associés à cette perte qui ne fait que s’accroître au fil des ans. Un apport régulier ou par cure permet de renforcer les articulations, tout en leur apportant plus de souplesse. Le collagène marin redonne souplesse et tonicité de la peau en retardant l’apparition de rides, son apport permet de renforcer la trame osseuse.

    Reine des près

    Reine des près
    La sommité fleurie de la Reine des Prés possède surtout des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires (véritable « aspirine végétale » comme le saule blanc) ; anti-rhumatismale ; anti-spasmodique, diurétique, en favorisant et en accroissant la sécrétion rénale non seulement de l’eau, mais aussi des chlorures, de l’urée et de l’acide urique, d’où ses vertus dépuratives, fébrifuge.

     

    Ortie feuille BIO
    L’ortie se prend généralement en infusion ou en décoction ; dans ce cas quelques poignées de jeunes feuilles sont jetées dans un litre d’eau. Le Ortie feuille BIOliquide obtenu a des vertus dépuratives, diurétiques, astringentes et anti-anémiques ; ses qualités de fortifiant, de régulateur du sang.

    Reminéralisante, elle contient :
    – de nombreux minéraux (calcium, chlore,magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc , fer et silicium)
    – des vitamines (notamment B2, B5, B9, C, K et provitamine A)
    – de l’ acide formique et acétique
    – de l’acétylcholine et histamine.

    Acérola BIOAcérola BIO
    Son intérêt comme source de vitamine C a retenu l’attention dès les années 1950. Toutefois, l’acérola n’est pas uniquement une source exceptionnelle de vitamine C, il contient également des concentrations élevées de phosphore et de calcium, de vitamines du groupe B (thiamine, ribo-flavine, piridoxine), ainsi que des facteurs antioxydants, notamment flavonoïdes et anthocyanines. Les extraits d’acérola de par leur richesse en vitamine C sont utilisés pour leur propriétés tonifiantes et anti-infectieuses. Leur richesse en minéraux apporte des propriétés reminéralisantes. Leur concentration élevée en flavonoïdes et anthocyanines donne des propriétés anti oxydantes